Nouveautés du site
(depuis 10 jours)
IMPORTANT
S.A.G.A.

Syndicat des Apiculteurs de Gironde et d'Aquitaine

Syndicats apicoles
Rendez-vous

 

REQUIEM  pour APIS MELLIFERA

                                _____________________

    Le biotope naturel des abeilles    (80 millions d’années d’existence) c’est la sédentarité dans une cavité à l’abri de la pluie, au centre d’une zone florale annuelle.

    L’évolution inéluctable de la Société des hommes a conduit les apiculteurs à loger les colonies d’abeilles dans des ruches transportables pour assurer un certain tonnage de miel et / ou  la pollinisation de milliers d’hectares:  alea jacta est!.

    Ces nouvelles utilisations mettent à l’épreuve la biocénose apis.

                                                                         _________________

Les « amoureux » des abeilles sédentarisées se doivent de les respecter au plus près, puisque la ruche à cadres mobiles est incontournable. 

Une colonie d’abeilles ne vit pas éternellement sur de vieilles cires noires sans risques sanitaires. Nos anciens l’avaient très bien compris puisqu’ils « asphyxiaient » les vieux bournats, ( appellation locale en Auvergne ), pour récolter le miel et ils  logeaient les essaims de l’année dans un nouvel abri, posé à même le sol de « l’apier ».

Pour élever nos abeilles nous devons les loger dans des ruches aux éléments interchangeables pour assurer une rotation des cadres.

C’est bientôt la miellée et nous allons agrandir la capacité de la ruche: (par exemple avec les LANGSTROTH dont les corps et les hausses ont les mêmes dimensions)

1°. Prélever dans le corps de ruche les cadres 1, 2 et 3 avec leurs abeilles.

2°. Placer ces trois cadres en attente dans une hausse vide posée sur une table de camping.

3°. Translater simplement les cadres du corps pour les mettre en position: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7. Compléter avec trois cadres gaufrés:8, 9, 10 .

4°. Mettre en place la hausse en attente où les trois cadres avec leurs abeilles occuperont les positions 4, 5 et 6. Ils seront encadrés par trois cadres construits en position 1, 2, 3, puis trois autres cadres construits en position 7, 8, 9. ( Dans la hausse seulement 9 cadres pour obtenir des rayons de miel faciles à désoperculer ).

Ce procédé permet une rotation des cadres de la ruche-souche en trois ans, et la rotation de tous les cadres utilisés par cette ruche en six ans. ( à 1 an près).

Prophylaxie, prophylaxie et aussi impact sur l’essaimage. 

 

   ARISTEE  ARZOBISPO

                                                        

  Octobre 2012


Date de création : 10/01/2013 @ 23:10

Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
ACTUALITES
LU DANS LA PRESSE
ARTICLES
 ↑  
Membres (SAGA)

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe

Webmaster - Infos
Fournisseur de l'apiculture

API-640.jpg